Le Forum européen des forces de gauche, vertes et progressistes est un espace politique unique: un dialogue ouvert, pluriel et participatif entre les groupes de gauche, verts et progressistes, des partis politiques aux syndicats et aux campagnes de la société civile. Le Forum rassemble des personnes de toute l’Europe et au-delà pour faire face aux crises sanitaires, sociales, économiques et environnementales auxquelles le continent est confronté.

La pandémie du Covid-19 a alors frappé de plein fouet l’Europe. Des dizaines de milliers d’Européens-nes sont morts. Cette crise a révélé des failles majeures dans les systèmes de santé publique frappés depuis des années par les politiques d’austérité. Des millions de salariés sont aujourd’hui menacés de pauvreté et de chômage.

Les pays d’Europe ont réagi en ordre dispersé, sans solidarité. Aujourd’hui, le système de concurrence qui domine l’Union européenne est plus que jamais à l’opposé des réponses nécessaires pour affronter les enjeux sociaux, écologiques, économiques et politiques que cette crise a révélé pour l’avenir. La crise a mis à nu les impasses profondes dans lesquelles nous enfoncent les politiques libérales, les choix de rentabilité capitaliste à court terme, les choix destructeurs pour la civilisation et la planète.

La pandémie du Covid-19 nous commande de changer de cap, d’engager l’Europe avec détermination dans un nouveau modèle de développement social et écologique, dont les priorités soient la sécurité humaine, le bien-être commun, la protection de la planète et de la biodiversité.

Crise sanitaire à l’origine, la crise provoquée par le Covid-19 est désormais une crise économique mondiale et une crise des réponses politiques de l’Union européenne. Elle rend plus urgente que jamais la convergence des forces progressistes européennes pour bâtir ce nouveau modèle de développement.

Ensemble, nous nous opposerons aux mêmes vieux remèdes de coupes, d’austérité et de guerre. Les citoyens européens ne devront pas de payer, encore une fois, pour une crise qu’ils n’ont pas provoquée. En nous rassemblant, en partageant nos luttes et en construisant de nouvelles alliances, nous pouvons changer l’orientation de l’Europe vers une économie plus équitable et plus verte et une société plus juste.